Quelques conseils pour bien choisir son four

Le four est l’un des appareils électroménagers les plus utilisés pour ne pas dire le plus important dans la cuisine. Que vous fassiez un premier achat ou que vous remplaciez le vôtre actuel, le choix du four mérite réflexion et ne doit pas être pris à la légère puisque vous l’utiliserez à longueur de temps. Voici quelques recommandations qui vous aideront dans votre décision.

Les différents types de four

Mijoter de bons petits plats dans un four de mauvaise qualité ne manquera pas de vous stresser, aussi est-il primordial d’en choisir un qui soit le mieux adapté à vos besoins. Il existe généralement trois types de four :

  • Le four traditionnel, le modèle le plus ancien, est facile d’utilisation et bon marché, et est adéquat pour les cuissons lentes telles que les plats mijotés ainsi que les cuissons en surface (viande et poisson) ;
  • Le four multifonctions propose la cuisson naturelle et la cuisson à chaleur tournante et convient aux personnes qui se passionnent particulièrement pour la cuisine ;
  • Le four combiné associe micro-ondes, gril et convection traditionnelle et a comme principal avantage, le gain de place.

Les principales fonctionnalités proposées

Avec l’avancée technologique, les fours actuels ne cessent d’offrir de nouvelles options, à l’instar de la programmation de cuisson via une minuterie ou un programmateur électronique. Mais pour un choix judicieux, voici les critères à prendre en compte :

  • Le hublot permet non seulement de surveiller de visu la cuisson de votre plat, mais aussi d’éviter toute perdition de chaleur occasionnée à chaque ouverture de la porte ;
  • La porte froide, utile surtout si vous avez des enfants, et réduit tout risque de brûlure ;
  • La chaleur tournante diffuse la chaleur de manière homogène dans le four et permet d’économiser de l’électricité ;
  • L’option Booster permet de réduire le temps de cuisson des aliments, et ne nécessite plus de temps de préchauffage.

La classe énergie du four est aussi un critère de choix non négligeable puisqu’elle permet de limiter la consommation d’énergie : la classe A est la plus économe et la classe D désigne les appareils électroménagers les plus gourmands en énergie.

Les systèmes de nettoyage du four

L’entretien du four est important pour sa durée de vie. Il existe aujourd’hui trois types de systèmes de nettoyage du four :

  • Le nettoyage manuel, notamment pour le four traditionnel, doit se faire tous les trois mois avec des produits adaptés ;
  • Le four à nettoyage catalyse propose un dégraissage automatique pendant la cuisson lorsque la température est supérieure à 200 °C ; il requiert néanmoins un nettoyage manuel additionnel pour les résidus de sucre ainsi que les sucs, qui s’enlèvent facilement d’un seul coup d’éponge ;
  • Le four à nettoyage pyrolyse élimine, quant à lui, tous les résidus alimentaires lorsque la température monte jusqu’à 500 °C. Plus cher à l’achat, c’est néanmoins le système d’auto-nettoyage le plus efficace.

Four à pose libre ou encastrable

Le choix de la configuration du four dépend de la place dont vous disposez dans votre cuisine. Pour cela, deux options s’offrent à vous :

  • Le four encastrable permet d’optimiser l’espace en l’incrustant directement dans un emplacement réservé dans une cuisine équipée ;

Le four à pose libre concerne particulièrement le four compact, de capacités et de dimensions moindres, à poser directement sur le plan de travail ou sur une étagère.

Rédigé par
Plus d'articles de sowhat1

Comment trouver des hôtels pas chers à Lille ?

L’hébergement est l’un des coûts les plus importants de tout voyage. En...
Lire la suite